JE SUIS NOMBREUX.SES

Quels liens invisibles fondent un collectif ? 

Quels échos entre nos histoires particulières ? 

Peut on se mettre à la place de l’Autre ?

 

Les laboratoires de création partagée Je suis nombreux.ses imaginés par la compagnie Jours dansants travaillent le glissement de l'intime vers la fiction collective, le passage du Je au Nous. La pratique artistique s'est enrichie de laboratoires de dramaturgie "partagée" mêlant pratiques somatiques et sciences sociales (langues, frontières, identités critiques) avec Truong Lam, ostéopathe et Régis Meyran, anthropologue.  

Cette création avec et pour des amateurs en situation d'exil ou de précarité et des bénévoles associatifs soulève la question de la rencontre avec l'autre, par le biais du corps et de l'oralité, et mêle différentes langues. Questionner l'émancipation individuelle et la responsabilité collective et favoriser des récits générant de l'altérité face aux dérives identitaires : en bref, "étonner" ses frontières, au sens étymologique de "briser les murs", pour redonner à la rencontre avec l'Autre tout son potentiel d'échange. 

Ce projet a été mené en partenariat avec l'association Autremonde (Paris XXème). Il a reçu le soutien de Théâtre Ouvert- Centre national des dramaturgies contemporaines et du festival C'est pas du luxe. 

1/4

Crédit photo : Tiffany Duprés

 

Avec : Karim Achourene, Mastour Benguirech, Ibrahim Diallo, Samba Diawara, Ousmane Doumbouya, Adama Fofana, Adama Karamoko, Kader Karamoko, Mamadou Karamoko, Marie Aimée Mporamukunda, Mohamed Souleyman, Lassana Toure, Martine Vinet, Iris Padiou, Jocelyn Maulny, Elsa Boutillier, Elodie Davoust.

© Photographies - Tiffany Duprés (tous droits réservés)